Interview à moi-même : Etre maman à 20 ans

 

 

Question : alors ça fait quoi d’être maman à 20 ans ?
Réponse : demandez à une maman de 35 ans ce que ça fait d’être maman, et vous aurez ma réponse.

Être mère, qu’on est 15, 20, 30 ou 40 ans c’est la même chose, on est fier, on est heureuse, on panique dès qu’il ou elle se met à tousser en mangeant, notre cœur s’arrête de battre quand on se réveille en pleine nuit et que bébé ne s’est pas réveillé avant, on est fatigué, on est exténué, on as l’impression que la journée ne s’arrête jamais, mais il nous suffit de jeter un simple regard ou de l’entendre dire « dadadadadada » pour sourire comme une idiote, être maman ça change une vie, et ça comble de bonheur.

 

 

Question : À ce propos, ça a changé ta vie d’avoir une enfant si jeune ?
Réponse : Avoir un enfant change une vie, à n’importe quel âge, qu’on est une vie stable d’adulte ou qu’on sorte juste de l’université, avoir un enfant chamboule tout, peu importe que les gens pensent qu’une femme de 35 ans sera plus « prête » à élever un enfant qu’une de 20, parce qu’on est jamais prêt, on le devient, quand il est là.

J’ai changé, j’ai changé de point de vue, de vision du monde, de vision de la vie, je n’ai plus les mêmes ambitions, les mêmes envies, les mêmes centres d’intérêt, je n’ai pas changé totalement, non, mais j’ai grandi plus rapidement, et j’aime qui je suis devenu, avant d’être mère, je ne savais ni où j’allais, ni où je voulais aller, et depuis qu’il est là, j’ai trouvé mon projet de vie, j’ai trouvé ce que je voulais faire, qui je voulais être. 

 

Question : Le regard des gens ça fait quoi ?
Réponse : Ca fait chier.

Je ne m’en inquiète plus, à présent, mais oui, les gens vous dévisagent, ils se demandent : « C’est la nounou, la tata peut-être ? » Parfois, on va vous dire, « C‘est le tiens » ? Non, non, je l’ai piqué au voisin.

Ca fait bizarre à vos amis d’enfance, qui eux profitent de la vie comme des jeunes de 20 ans, ça fait bizarre à votre entourage, qui s’inquiète pour vous.

Toutes les mamans ont eu droit à des remarques comme « Tu devrais l’habiller plus non ? », « tu devrais peut-être le changer? » ou encore, « t’es sûr qu’il n’a pas faim là? »Alors quand on a 20 ans, les gens sont encore plus inquiet, il ne vous croiront sûrement pas capable d’élever un enfant comme une « vraie femme », mais qu’importe, je suis la mere de mon fils, je sais quand il a froid, quand il a faim, j’ai 20ans et je sais comment l’élever. 

Non il ne va pas grandir en même temps que moi. Et oui vous pouvez me dire « félicitations » au lieu d’essayer de savoir si c’est une bonne chose ou pas. Et pour ceux qui oserait balancer un : « Oh j’ai appris pour la grossesse.. j’espère que ça va aller. » Voilà ce qui vous attend : 

 

 

Questions : Et ta famille d’ailleurs, ils l’ont pris comment ?
Réponse : C’est jamais facile d’annoncer une grossesse quand on est si jeune, mais j’ai eu la chance d’avoir un entourage extrêmement compréhensif, pas une seule personne de ma famille ne m’as jugé, non, ils m’ont tous soutenus, quoi que je décide, ils étaient là, et je les remercie encore pour ça, je sais que tout le monde n’a pas la chance d’avoir un entourage présent. Mais nous, on a été très soutenu et sans ça, ça aurait été bien plus difficile.

Je n’étais pas seule, je sais que certaines personnes n’ont pas cette chance, n’ont pas la chance d’avoir des parents compréhensif, ni même d’avoir le papa du bébé au près d’elle. Mais peu importe qui vous soutient ou non, vous seul pouvez savoir si vous voulez être mère et si vous pouvez oui ou non donner à votre enfant ce dont il a besoin.
  

Questions : Mais c’était une grossesse voulue, enfin tu as décidé d’avoir un enfant, enfin euh tu voulais, euh
Réponse : Ok, arrête de suite de t’enfoncer, non, je n’ai pas choisi de tomber enceinte à cette période de ma vie, mais oui, j’ai voulu être mère, j’ai choisi d’être mère, j’ai choisi d’avoir cet enfant, (vous verrez dans un prochain article plus de détails), mais j’ai choisi de garder mon bébé, et pas un seul jour, même quand j’étais exténué, même quand je ne dormais pas de la nuit, même quand on en pouvait plus de se relayer pour le biberon toutes les 2h, a aucun moment, jamais, je n’ai regretté ce choix.

Ce choix que d’ailleurs, on a la chance d’avoir aujourd’hui, parce que oui, j’ai choisi de garder mon enfant, mais je comprends les femmes qui font le choix contraire, c’est une décision difficile, c’est un choix à prendre, qui peut faire peur, et qui m’as fait peur. Non, je ne suis pas trop jeune pour élever mon fils, non, je ne suis pas trop jeune pour lui donner ce dont il a besoin, pour l’aimer, pour prendre soin de lui, je n’ai pas gâché ma vie, j’ai changé de vie, en mieux, je n’ai pas gâché « mes plus belles années », je les ai échangées pour une vie qui m’apporte bien plus. Je suis fier de ce choix, et je ne pourrai être plus heureuse.

 

Je me demande souvent ce que je vais ressentir quand j’amènerai mon fils pour la première fois à l’école, le regard des autres mamans sur moi, et bien oui, je sais que ce ne sera pas facile, que je serai jugé, encore une fois, mais en attendant, je resterai fier parce que oui, je serai probablement une des plus jeunes, j’aurai 23 ans mais au moins je serai au top de ma forme.


Alors, non, ce n’est pas une honte d’être une jeune maman, ça ne gâche pas une vie, c’est simplement être mère, c’est paniquer pour rien, s’inquiéter sans arrêt, être fatigué, être fier de chaque progression, rire, aimer, pleurer, et rien ne peux rendre plus heureux.

 

Je suis loin d’être une mère parfaite, et je ne dis pas que j’étais prête à devenir maman, simplement j’apprends tout les jours, je fais des erreurs, et peu importe l’âge, toute les mères en font. 

 

 

J’aurai bientôt 21 ans, son papa 25 et bébé 1 an. Ses grands-parents 50, il a trois arrière-grand-mères, deux arrières grand père, et il avait encore il y a peu une arrière-arrière-grand-mère.

 

Et il ne pourrait pas être plus aimé qu’il ne l’est aujourd’hui. 

 

 

 

 

N’hésitez pas à me donner votre avis, à échanger avec moi en commentaire, ou par mail si vous préférez. Hâte de découvrir vos histoires, votre avis, enfin tout.. 

 

Cheeers. <3

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

20 commentaires

  1. Ma jolie Julie j’ai la chance de te connaître toi et ton petit chou et mise à part ta réflexion sur les femmes de 40 ansJe confirme qu’il n’y a pas d’âge pour être mère, il n’y a qu’à côtoyer ton petit amour pour comprendre à quel point il est heureux d’avoir une maman aussi géniale que toi. C’est une aventure qui bouleverse chaque maman, on a pas le manuel quelque soit le nombre d’enfant ou l’âge!! J’en suis au troisième ma puce et j’en suis à 45 balais et je te promets que les jugements extrêmement bienveillants ne s’arrêtent jamais. Alors aime comme tu aimes, tu es une super maman et une superbe femme ❤️❤️

  2. Tu sais on pourrait te décerner la coupe de la meilleure maman au monde que les gens continueraient de juger et de critiquer. C’est ton histoire et tu as beaucoup de mérite! L’âge ne veut rien dire en effet au niveau de la parentalité mais plutôt l’education et l’amour que tu portes à ton enfant, le reste s’apprend au fur à mesure. En tout cas félicitation à toi

  3. Comme tu es forte ma chérie cet article est le top du top franchement, j’ai 20 ans tout comme toi et je n’ai pas d’enfants ni un mari ou un copain, je suis célibataire et je ne pense pas que je vis mieux qu’une maman qui a le même âge que moi et je ne pense pas que le fait d’avoir un enfant est la misère au contraire c’est qlq chose d’extraordinaire, une miracle ! J’avoue que c’est pas difficile mais le fait d’avoir un enfant nous rend plus stables, plus sérieuses, plus heureuses si on l’assume et finalement c’est une question de caractère et de personnalité, qu’on veut les faire, on les fait avec beaucoup d’amour et de plaisirrrrrr ♥️♥️♥️♥️♥️

    1. Merci ma jolie Itare <3 Je suis bien d'accord avec toi, et je ne sais pas si je suis vraiment forte de caractère mais j'assume mon statue de mère et j'en suis plus que comblé. Bisous <3 <3

  4. trop beau…. ton petit bonhomme est parfait, épanoui, en plein santé et ne manque de rien, preuve que tu es une maman du tonnerre ! plein de gros bisous à tous et à bientôt !

  5. Coucou ma belle, première fois que je viens sur ton blog via ton post sur fb. Et je suis bouche béé. Il est génial ! Ton article m’a prise au tripes mémé si je ne suis pas maman. Vraiment félicitations pour ta vision des choses et je te souhaite beaucoup de bonheur à toi et ta petite famille ainsi que beaucoup de réussite pour ton blog. À tres bientot pour ton nouvel article

  6. Je pense que si nous attendons d’être prêt, on peut attendre toute la vie. Après, il y a certainement un cadre de vie plus ou moins stable mais si tu as une famille qui te suit, ça aide !
    Je ne sais pas ce que mes parents et/ou beaux parents me diraient mais si c’est mon choix, notre choix, je l’assumerai !

    Après pour ce qui concerne la société : on n’est jamais assez … ou toujours trop quelque chose alors Bon, il faut essayer de savoir passer au dessus !
    Tu peux être fière de toi !

    1. Exactement tu as juste à assumer ton choix, c’est clair qu’il faut passer au dessus du regard des autres, et de ce qu’on peut bien penser de toi, et ce dans tout les domaines de nos vies. Merci pour ton gentil mots 🙂

  7. C’est un article très personnel et touchant que j’ai adoré lire. Tu as raison de t’assumer totalement. Certaines femmes de 35 ans ne sont pas prêtes alors je ne vois pas pourquoi tu n’as pas le droit de l’être à 20 ans, il faut changer les préjugés des gens ! Et petit plus pour le coup de l’école car ça m’a bien fait rire et que je pense que tu vas faire rager toutes les mères de 35/40 ans qui complexeront bien en te voyant 🙂

  8. Jeune, mais courageuse et déterminée. Tu es une Mère avec un grand M. Tu n’as pas fini de m’étonner et j’ai confiance en toi, mais parce que je suis ta mère, je me ferai toujours du soucis pour toi. Je crois que tu as commencé à le comprendre. ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *